En avant

Chaque semaine, chaque mois, ou en fonction des possibilités, retrouvez un focus sur une thématique, en lien avec l’actualité, ou non.

Le féminisme, c’est aussi dans la sphère privée que ça se joue. Dans ses engagements, dans sa vie quotidienne, ou dans sa manière considérer son corps. C’est ce dont nous parlent Marie-Andrée Gauthier, dont l’engagement passe notamment par son travail, et Noémie Albert qui tente de déconstruire les schémas sexistes dans son couple, et qui a décidé de laisser pousser ses poils le jour où elle a réalisé qu’elle s’épilait pour les mauvaises raisons.