En avant

Chaque semaine, chaque mois, ou en fonction des possibilités, retrouvez un focus sur une thématique, en lien avec l’actualité, ou non.

Alors que l’actualité est marquée une fois encore par des crimes de haine contre les femmes, nous sommes forcées de nous rappeler que l’antiféminisme tue. Les antiféministes assassinent les femmes. Ce faisant, ils terrorisent, ils créent des failles, des brèches, des doutes. Tentatives de fragilisations des féministes, stratégies d’intimidation, d’imposition du silence par la peur.

L’entretien que nous a accordé la chercheuse Mélissa Blais nous éclaire sur la manière dont s’organise le contre-mouvement antiféministe et masculiniste et les stratégies que ces groupes mettent en œuvre pour déstabiliser les luttes féministes : de la légitimation d’un discours antiféministe diffus à l’imposition de la terreur aux femmes.

 pour lire les différentes parties de l’entretien